LES AMANTS DE LA PLACE DE GRÈVE


Nouveau

LES AMANTS DE LA PLACE DE GRÈVE


En stock à partir du 20/08/2018

Avertir lorsque l'article est disponible
20,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .

Présentation du livre

Le 7 juin 1680, Marie-Anne, fille du prince François de La Rochefaurière et de la princesse Gabrielle, quitte à quatorze ans le couvent dans lequel elle a passé toute sa jeunesse. Elle est envoyée à Versailles pour prendre la place de suivante au service de la Dauphine, belle-fille du roi. Impatiente de découvrir cette cour fastueuse où le Roi-Soleil règne en monarque absolu, Marie-Anne devient l’amie de deux autres suivantes : Marion et Julie. Mais elle découvre que Versailles est aussi un lieu dans lequel se croisent ambitions et rivalités, intrigues et complots.

Sa beauté fait chavirer bien des cœurs, certains inattendus… Marie-Anne va devoir se confronter à bien des épreuves pour défendre sa place. Sa vie est chamboulée le jour où elle fait la connaissance d’un jeune marquis qui a scandalisé la Cour et dont la tête est mise à prix. Tous deux tombent amoureux. Marie-Anne comprend que son amant cache un lourd secret.

Entre jalousies et vengeances, duels et affrontements, leur amour arrivera-t-il à bout des écueils qui les attendent ?

Contexte historique :

Louis XIV vient d’entamer en 1678 une troisième campagne de construction pour son château de Versailles. Il veut faire de l’ancien pavillon de chasse de Louis XIII une demeure à la hauteur de sa gloire. La Cour partage son temps entre le château de Versailles et celui de Saint-Germain-en-Laye, demeure d’enfance du roi et de son frère, qui fut leur refuge durant les années de la Fronde.

Autour de lui évolue la noblesse, tout empressée à servir le souverain afin d’en être remarquée. Il est entouré par la famille royale, princes et princesses du sang, Monsieur, son frère, et Madame la princesse Palatine, sa belle-sœur, ainsi que le Dauphin, seul fils légitime encore vivant qu’il a eu avec son épouse Marie-Thérèse. Ce dernier a pris pour femme en mars 1680 Marie-Anne-Christine, fille de l’électeur de Bavière. Les enfants légitimés du roi et de ses anciennes favorites, dont Marie-Anne de Bourbon, princesse de La Roche-sur-Yon, fille Louise de La Vallière, résident au château. Cette dernière est partie finir ses jours au couvent du Carmel. Athénaïs de Montespan vit encore à Versailles ; bien qu’elle fût sa favorite durant sept ans et qu’il s’en soit lassé, le roi tolère sa présence. Quant à Marie-Angélique de Fontanges, dernière favorite en titre, affectée par le désintérêt du monarque et des problèmes de santé, elle s’est retirée à l’abbaye royale de Chelles pour y finir ses jours.

Parcourir cette catégorie : Littérature