Pierre François Rault

Autodidacte, né en 1947 dans une famille d’artistes proches notamment des surréalistes, Pierre François Rault a toujours dessiné. Enfant, il a habité à Paris un très vétuste et très vieil immeuble du Quartier latin, dans un minuscule appartement rempli de lutins farceurs, au dire de sa mère qui égarait beaucoup de choses. Il fréquenta assidument les cinémas autour du boulevard Saint-Michel et, moins assidument peut-être, les lycées et facultés de la montagne Sainte-Geneviève. Encore que… Mais il rêvait. Ou bien lisait en cachette pendant les cours. Cette enfance heureuse l’anime, l’émerveille toujours aujourd’hui. Il peint depuis 1987, et de façon plus importante encore depuis 2009, exposant régulièrement en Normandie, sa région. Il s’exprime par le dessin et la peinture, bien sûr, mais aussi par la photographie, les bouts de bois, les cailloux ramassés dans les chemins, bref, avec tout ce qui peut nous entraîner dans un monde féerique. Chez lui, le principal n’est pas le support, mais le contenu poétique que l’on peut aider à révéler. Il revendique le droit au laisser-aller de l'esprit qui vagabonde gaiement et trouve toujours à s'exprimer. Refusant l’esprit de sérieux mais croyant nécessaire de faire sérieusement ce que certains qualifieront de gribouillages enfantins, qu’il tient pourtant pour essentiels, Pierre François Rault aime et admire des artistes comme Jean Dubuffet, Paul Klee et tant d'autres qui ont défendu l'esprit de liberté créatrice. Son travail avec Jean-Baptiste Verrier est sa première incursion dans l'illustration.

Livre: UN CURSIF ABC 26 poèmes dans la caboche d’une élève de CP